LeStudio1.com

    La Paroissienne
    par Denis Monette
La Paroissienne
Dans le but de s’évader de son dur quotidien avec Thérèse, son épouse, dont l’état de
santé est très précaire, Rhéaume Bréard se rend chaque jour au parc de son quartier afin
d’y nourrir les écureuils. Jusqu’en ce matin de septembre 1960 où, par hasard, il fait la
connaissance d’une fort jolie femme dans la quarantaine. À sa grande surprise, cette
dernière lui avoue être, tout comme lui, une paroissienne, sans qu’il ne l’ait encore vue à l’
église. Lucille Voyer, maquilleuse de son métier, belle et voluptueuse, entame dès lors
avec Rhéaume une amitié qui, tout doucement, se transforme en un sentiment plus
profond. Thérèse est à l'agonie, mais épris de la jolie dame du parc, Rhéaume la courtise
au grand désarroi de sa soeur Juliette et de Jean-Marc, le frère de la moribonde, qui
voient en Lucille une vile intruse. Mais voilà qu’un jour, Alain, le cadet de la famille
Bréard, enjoué et séduisant, rentre de Californie. Dès le premier regard, c’est le coup de
foudre pour la respectable paroissienne. Pour la première fois de sa vie, Lucille aime
passionnément et l’appel de la chair se fait brusquement sentir. Entièrement sous l’
emprise d’Alain, elle s’accroche à celui qui, en silence, s’en méfie. Qui donc est cette
femme au passé nébuleux que tous semblent redouter? D’où vient-elle? De là, entre l’
amour, le mystère, les ébats sexuels et la haine, le suspense se déroule d’un chapitre à l’
autre, sans nous permettre de reprendre notre souffle. Un roman si prenant qu’on en
reste littéralement captif jusqu’à la fin. Un autre best-seller de Denis Monette. Un roman
bouleversant... comme on n’en écrit plus!

                                                       ****


Natif de Montréal, Denis Monette est l’un des romanciers les plus lus au Québec et dans la
francophonie des autres provinces. Après  plus d’un demi-million d’exemplaires vendus de
ses romans - tous des best-sellers -, on se souviendra longtemps de ces merveilleuses
histoires puisées au coeur de ses émotions. De Adèle et Amélie,  à Par un si beau matin,
son oeuvre  comprend  aussi  Les parapluies du diable, Les bouquets de noces, Marie
Mousseau 1937-1957, Et Mathilde Chantait, Un purgatoire, et La maison des regrets .,
Sans oublier sa trilogie  composée de L’ermite, Pauline Pinchaud, servante, et Le rejeton,
qui fut acclamée à l’unanimité. De plus, l’auteur a publié au cours des ans, six recueils de
billets, desquels s’émane une  sage philosophie de la vie . La Paroissienne est son
douzième roman.
__________________________________________________
Denis Monette